Et si nous devenions Gérants vous et moi.... c'est à dire nous : les Associés

  • Par jacky03
  • Le 10/02/2014
  • Commentaires (0)

Habitat

Nous ne sommes pas satisfaits (en majorité) de notre statut actuel d'Associé d'une Société Civile d'Attribution de périodes de jouissance de studio au sein notre Résidence et les relations avec notre Gérance, qui se considère comme nommée (par nous-mêmes !) à vie, sont devenues excécrables.

On ne peut toujours pas sortir de cet horrible système du temps partagé français par la revente de nos parts ou actions car le marché n'existe pas (et il n'ajamais existé sauf peut-être pour les "jouisseurs" de bonnes périodes !). Le législateur tente actuellement d'instituer une possibilité de sortie "de droit" mais seulement pour les associés ayant reçu les parts ou actions par héritage par un simple acte notarié remplaçant une décision d'un Tribunal de Grande Instance...Saluons cet effort mais reconnaissons aussi que cette mesure jugée salutaire risque à terme, si le renouvellement des associés de la SCA marque le pas, d'accroître exagérément  la contribution aux charges des associes restants qu'ils soient satisfaits ou insatisfaits de leur statut. Cette sortie "de droit" n'interdira pas malheureusement les raids prédateurs de certaines Sociétés Immobilières "margoulines" (dixit C.Duflot dans le Médiapart Live de Vendredi dernier) de faire main basse sur la majorité légale des parts ou actions des associés qui veulent partir de la SCA sans attendre que ce soit leurs héritiers règlent eux-mêmes le problème! Ces Sociétés désormais connues ne recherchent que le profit financier facile par la spoliation de tous et ceci en "toute légalité" selon les textes de la loi actuelle de 1986.

Au contraire de certaines Associations de Défense qui veulent la suppression pure et simple du "temps partagé français" en sous-entendant l' habitat secondaire (immobilier de loisirs), l'AMIDéMULTI souhaite  maintenir ce temps partagé de l'habitat secondaire et, dans un premier temps bien le gérer et/ou faire bien gérer dans l'intérêt de tous les Associés qu'ils soient"jouisseurs" de "bonnes" ou de "mauvaises" périodes.

L'AMIDéMULTI s'inspire de systèmes d'habitat participatif "secondaire"/loisirs qui ont su rencontrer un certain succès tel que Hapimag en Suisse ou de système d'habitat participatif "principal"/de tous les jours comme le suggère d'une manière innovante la Loi ALUR de Cécile Duflot. Le système du temps partagé français est en effet qu' un système participatf de loisirs comme vous pouvez vous en rendre compte en parcourant ce lien.

Attendons avec intérêt la publication de cette loi en Mars 2014 et réfléchissons d'ores et déjà ensemble à la combinaison possible des deux formes juridiques " coopératives d'habitants" et "Sociétés d'autopromotion" qui correspondent traits pour traits à l'objet social de l'AMIDéMULTI. Il existe donc clairement une voie de sortie "par le haut" de cet "horrible système" du temps partagé français qui, depuis plus de trente ans, empoisonne la vie des "amoureux" de la Serre Chevalier Vallée.

L'AMIDéMULTI va suivre activement et avec beaucoup d'intérêt les travaux des Commissions de Sages (Cf. Cécile Duflot) qui continuent à rechercher des consensus sur ce nouveau cadre légal pour l'habitat participatif qu'il soit "secondaire" ou "principal".Des Compte-rendus vous serons faits périodiquement via ce Blog.

Vos commentaires sur ce sujet nous seraient d'une grande utilité...Merci d'avance 

  

Ajouter un commentaire