Une nouvelle tendance: l'achat à plusieurs d'une résidence secondaire

  • Par jacky03
  • Le 26/02/2014
  • Commentaires (0)

 Conso

Grâce à Internet et les Réseaux Sociaux des nouveaux concepts d'achat apparaisssent sur le marché de la résidence secondaire.Dans les années 70, il y avait le temps partagé assez mal nommé car c' était en réalité du temps et de l'espace partagés (studio-période). Nous n'en sommes pas unanimement vraiment satisfait (sinon l'Amidémulti n'aurait pas vu le jour!) et il y a encore du chemin à parcourir pour parvenir à un cadre légal respectueux des droits de chacun. Dans ce cheminement qui progresse, Internet et les Réseaux sociaux vont jouer un rôle central car Imaginez un instant l'action de l'Amidemulti sans eux ?. 

Aujourd'hui Internet et les réseaux sociaux permettent de créer un cadre (sa légalité est déjà acquise) pour acheter à plusieurs une Résidence Secondaire en co-propriété. Pour simplifier la démarche il faut prilégier le "spaceshare" au "timeshare". Les co-propriétaires doivent pourvoir occuper la résidence secondaire ensemble ou séparément. Ils doivent aussi pouvoir louer et vendre séparément leur zone d'habitation propre au sein de la résidence. Le cadre légal de cette "consommation collaborative" n'est autre que celui connu d'une Société Civile Immobilière dotés de statuts précis aptes à répondre à toutes les situations de la vie entre amis (car les co-propriétaires  sont voués à devenir des amis !) autant prévisibles qu'imprévisibles.

Dans cette aventure, point n'est besoin forcément d'un syndic, les conseils d'un avocat lors de l'élaboration des statuts de la SCI peuvent suffire. Il faut surtout un "coaching" technique à toutes les étapes du projet: 1) trouver la résidence adéquate 2) identifier la bonne famille 3) choisir la bonne formule juridique 4) Etablir des règles de bonne gestion et de partage de la résidence et enfin un aspect qu'il ne faut surtout pas négliger 5) valider en amont les solutions pour sortir du projet sans douleurs si les aléas de la vie y obligent. De nouvelles Agences Immobilières dites "collaboratives"  (cliquer ) assurent pleinement ce "coaching" technique à partir des outils spécifiques issus d'Internet et des Réseaux Sociaux (Cagnotte, To Do Lists, réservation en ligne,...) . L'Agence "formalise" autant qu'elle peut toutes les situations auxquelles devront nécessairement faire face les futurs amis co-propriétaires: le jardinage, le ménage voire la décoration et les travaux...

Nous aurions beaucoup apprécié dans notre SCA Clubhotel Serre Chevalier une Gérance collaborative capable d'assurer à notre égard, par un "coaching" technique, la fluidité relationnelle  entre tous les associés. Notre nouvelle gérance aura certainement à s'inspirer de ces nouveaux usages et services collaboratifs en vue d'accompagner notre démarche participative actuelle. Hapimag, le temps partagé Suisse qui a la côte (cliquer ici) s'en inspire déjà avec succès. Le buzz actuel dans l'immobilier porte sur la possible faillite du modèle économique des Agences immobilières actuelles confrontées au développement de l'habitat participatif récemment conforté par la loi ALUR. (Voir ici)

Voici COAB un mini Réseau Social sur la consommation collaborative dans l'habitat participatif...(cliquer ICI).

 

 

   

Ajouter un commentaire