Blogs Individuels Amis

 Citons les Blogs de François Mondon et de Geneviève Hartvig. François Mondon se considère comme"particulièrement chanceux"  d'avoir pu s'échapper du système grâce au rachat par une Société finançière connue du domaine du temps partagé mais à l'objet social trouble. On consulte le Blog personnel de François Mondon hébergé par le Club de Médiapart ICI. Le Club de Médiapart héberge également les billets de Geneviève Hartvig qui lance dans l'un d'eux, un vibrant appel envers les journalistes d'investigation "pour enfin faire toute la lumière" sur la question du temps partagé en France. Les billets de Geneviève Hartvig sont accessibles en cliquant ICI.

Les Blogs personnels hébergés sur les sites des journeaux (quotidiens, hebdomadaires...) en ligne tels que Médiapart, Le Figaro, Libération, Le Monde, Marianne, Le Nouvel Observateur,... ne sont pas autre chose que des bouteilles jetées à la mer... Mais toutes ces bouteilles finiront bien un jour par obstruer le Port de Plaisance de ceux qui en tirent grand profit et ....alors....enfin... les média se verront contraint de faire leur une sur ce scandale honteux de l'immobilier en temps partagé français: un "piège sournois" qui se referme sur presque toutes les familles d'associés...qui finissent, faute d'une possibilité de revente des parts de jouissance, par ne plus pouvoir faire face à leurs charges annuelles exhorbitantes, accumulant des dettes qu'ils transmettent, comme si un malheur ne suffisait pas, à leurs héritiers ....ébahis ! Et ce, pendant deux voire trois générations compte tenu de la durée élevé du "bail" (50 ans)l  

Comme webmaster, je me suis moi-même pris au jeu du Blog personnel, d'abord sur Médiapart  (voir ICI) puis sur Le Figaro (voir LA) car je suis convaincu qu'en l'absence  d'une pression médiatique forte, les politiques ne bougeront pas...Voir par exemple l'allusion faite vers ces derniers dans l'article d'un quotidien régional ICI. Voir aussi le Blog d'opposants à Pierre & Vacances Center Parcs, très révélateur de la "culture", pour le moins particulière de cette Entreprise ICI.